IA pour l’enseignement : Supports de la journée de l’Association Française pour l’Intelligence Artificielle (AFIA)

Résumé

Résumé en français

L’Association Française pour l’Intelligence Artificielle (AFIA) organisait le 6 janvier 2022 sa troisième journée Enseignement et Formation en IA sur le thème « IA pour l’enseignement ».

Résumé en anglais

The French Association for Artificial Intelligence (AFIA) organised on 6 January 2022 its third AI Education and Training Day on the theme “AI for Education”.

AfIA

Présentation générale

“La journée a pour objectif d’échanger entre acteurs institutionnels, acteurs du monde industriel, chercheurs travaillant dans ce domaine, enseignants et praticiens intéressés par l’usage de l’IA en classes. L’idée étant de faire rencontrer les besoins des uns et la vision des autres sur l’utilisation de l’IA en éducation, son apport et ses perspectives à court et moyen termes.”  

Source : https://tube-education.beta.education.fr/videos/watch/c3430bc8-61b7-4e58-83f7-53f9f99393ff

Programme (extraits)

9h00 Ouverture de Benoit Le Blanc (Président de l’AFIA). Introduction par Gauthier Picard, Marie Lefevre et Amel Yessad (co-organisateurs). Mots d’accueil de Gérard Biau (directeur de SCAI).Session 1 : L’IA pour l’éducation soutenue par les institutions

9h30 « IA et éducation en 2022, un point d’étape au cœur des transformations pédagogiques en cours » par Axel Jean (Chef du bureau du soutien à l’innovation numérique et à la recherche appliquée – DNE ; chargé des Partenariats d’innovation IA)L’IA et les datas sont des moteurs puissants de transformations actuelles dans nos sociétés et l’éducation est fortement concernée. Elle est par exemple en « première ligne » pour réussir à accompagner le développement des compétences nécessaires pour construire une IA de confiance comme la France et l’Europe l’appellent de leurs vœux. 
Les enjeux opérationnels sont nombreux :  des enjeux d’usages pédagogiques, d’acculturation nécessaire des professeurs, des élèves, des parents et des acteurs économiques et scientifiques ainsi que des besoins de formation et d’orientation vers les filières du numérique s’appuyant sur ces technologies pour les jeunes filles et les jeunes garçons. 
Il s’agira d’illustrer et discuter de ces enjeux, des modalités d’accompagnement des transformations en cours et des réalisations de services numériques basés sur des briques d’intelligence artificielle (dont les partenariats d’innovation IA).

10h00 « IA : former les enseignants du secondaire » par Colin de la Higuera (U. Nantes et UNESCO)Les enjeux de l’IA pour l’éducation sont considérables. Parmi ceux-ci, la formation des enseignants est une question cruciale : se pose aujourd’hui celle de la formation des enseignants pour qu’ils puissent enseigner le sujet, mais avant ça, pour qu’ils puissent utiliser utilement, efficacement et de façon sûre les outils que l’industrie propose ou va proposer. Nous nous attaquons à ces question à travers deux  projets : le GT-NUM « IA et éducation ouverte » est mené sur les Universités de Bretagne et de Nantes et en concertation avec les académies de Rennes et de Nantes et cherche déjà des premières solutions à développer avec ces académies. A plus long terme, mais aussi avec une ambition plus poussée, le projet européen AI4T vise à proposer des ressources éducatives pour la formation des enseignants en Italie, Irlande, Slovénie, au Luxembourg et en France.

10h30 « GTNum Scolia » par Margarida Roméro (U. Côte d’Azur)Entre mythes et réalités, le concept d’IA est entré dans le domaine éducatif sous des approches très différentes. Dans le cadre du GTnum Scolia nous abordons tant l’acculturation à l’IA en éducation comme les stratégies de formation à l’IA tant au niveau des élèves, des enseignants et du grand public. Nous questionnons tout d’abord les représentations de l’IA en éducation à partir des observations réalisées dans le cadre de la Maison de l’Intelligence Artificielle à Sophia Antipolis. Des collégiens du département Alpes Maritimes se sont prêtés aux jeux débranchés proposés par Terra Numerica tout comme à l’expérimentation de différents dispositifs intégrant de l’IA (jouets interactifs, chatbots animés). A l’issue de ces activités, les élèves ont pu mieux appréhender les différenciations entre intelligence humaine et IA. D’autre part, le GTnum interroge sur les compétences que doivent développer tant les élèves comme les enseignants tant pour comprendre l’IA que pour faire un usage des différentes applications IA en éducation. Nous aborderons également les usages créatifs des solutions éducatives intégration de l’IA afin de considérer des approches techno créatives pour engager les apprenants dans un usage créatif de ces technologies.

11h00 PauseSession 2 : Besoins et retours d’usage dans l’Éducation Nationale11h30 « Institutions, curriculums et pratiques : Quels usages, présents et à venir, de l’Intelligence Artificielle dans les apprentissages ? » par Guillaume Leboucher (Association IA pour l’écoleLe milieu éducatif national et international a pris la mesure de l’apport de l’Intelligence Artificielle dans notre quotidien et de l’importance de repenser les pratiques éducatives. Depuis 2020, la situation a poussé les institutions et les organisations internationales à placer au cœur des préoccupation l’apprentissage adaptatif et l’éducation hybride.
Questionnons ensemble l’avenir de ses outils rendu possible grâce à l’Intelligence Artificielle au sein des pratiques et des programmes éducatifs de demain.

12h00 « L’enseignement par et à l’IA : le campus de l’Intelligence Artificielle PV associe la recherche, l’enseignement secondaire et les Edtech » par Françoise Sturbaut (Lycée Paul Valery)En 2020- 2021, 5 EDtech ont expérimentées leurs applications au sein du lycée Paul Valéry ; depuis 2017, un fablab accueille des élèves de CM2 à bac +2 ; durant l’année scolaire 2021-2022, l’IA est donnée à voir et à comprendre dans plusieurs de ses grands domaines d’utilisation. Courant 2022 débutera un travail de recherche d’une chaire universitaire sur l’IA… autant d’actions et de projets pour mieux permettre aux jeunes d’appréhender l’IA dans sa diversité et sa complexité.12h30 PauseSession 3 : L’IA pour l’éducation au sein des entreprises EdTech

14h00 « L’IA pour les exercices de lecture à voix haute chez Lalilo » par Mikael Simarik (Lalilo)Lalilo est une solution utilisée par les professeur.es pour l’enseignement de la lecture. Grâce à l’intelligence artificielle, nous permettons aux élèves de progresser à leur rythme et de lire à voix haute en autonomie. Nous discuterons ensemble du fonctionnement des IA de Lalilo, les prochaines évolutions et la manière dont nous continuerons à gérer/protéger les données des élèves et des professeur.es.

14h30  « L’IA pour la différenciation : le cas de l’Evidence-based adaptive learning au sein d’Evidence B » par Thierry de Vulpillières (Evidence B)EvidenceB est une startup qui s’adresse au marché scolaire. Nous développons des modules d’apprentissage adaptatif centrés sur les savoirs fondamentaux (mathématiques, langues, sciences…). 

15h30 PauseSession 4 : Table ronde de la recherche16h00 « Défis et apports de l’IA pour l’éducation » Intervenants : Armelle Brun (LORIA-U. de Lorraine), Nathalie Guin (LIRIS-U. Lyon 1), Vanda Luengo (LIP6-Sorbonne Université), Didier Roy (INRIA Bordeaux)17h00 Clôture

Organisation

Cet événement est organisé par Marie Lefevre (LIRIS-U. Lyon 1), Gauthier Picard (ONERA) et Amel Yessad (LIP6-Sorbonne Université) pour l’AFIA.

Référence

EFIA 2022 : « IA pour l’enseignement ». (2022, janvier 6). AfIA. https://afia.asso.fr/efia-2022/

A consulter aussi

DNE-TN2. (2021, novembre 24). Intelligence artificielle et éducation : Parcours « Education, numérique et recherche » (sélection 2021) [Billet]. Éducation, numérique et recherche. https://edunumrech.hypotheses.org/3734


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.