Transformation pédagogique et développement professionnel des enseignants en coélaboration de connaissances : transformer les défis du COVID-19 en opportunités

Résumé

Résumé en français

Cet article rend compte de l’effort continu d’une communauté d’élaboration de connaissances (CoÉco) pour connecter les enseignant·e·s d’une même école et d’écoles différentes à des fins de création ou de coélaboration de connaissances pendant les perturbations du COVID-19. Depuis le début de cette crise, les écoles du monde entier ont été confrontées aux problèmes de mise en œuvre de l’apprentissage en ligne. Nous avons d’abord identifié trois zones de désalignement : la disjonction de l’apprentissage de par les réalités maison-école distinctes, l’usage fragmenté de technologies pour imiter l’enseignement en salle de classe et la déconnexion du développement professionnel des enseignant·e·s des pratiques de classe. Par la suite, nous avons discuté de réalignements émergents pour un apprentissage transformateur. En analysant trois cas où des enseignant·e·s ont relevé des défis reliés au COVID-19 dans les aires interdépendantes que sont le programme d’étude d’études, la pédagogie, la technologie et la communauté, nous avons repéré plusieurs thèmes rattachés à des alignements émergents propices à une pédagogie et une technologie transformatrices de par l’avancement de la communauté.  Ces thèmes comprennent une pratique innovante qui repose sur la centralité des idées, la perception de la coélaboration de connaissances comme omniprésente, l’utilisation transformatrice de la technologie et l’avancement symétrique des connaissances là où l’expertise est distribuée au sein des communautés et entre celles-ci. Ces cas exemplaires montrent qu’en ces temps perturbés, les enseignant·e·s ont été plus actifs pour développer de nouvelles pratiques soutenues par la dynamique communautaire et les processus systémiques de la CoÉco.  Par conséquent, les interactions entre les partenaires sont passées de disjointes, observées à différents niveaux hiérarchiques, à des interactions de personnes, d’idées et de ressources au sein de la communauté en réseau alors que les enseignant·e·s faisaient progresser leur pratique de coélaboration de connaissances en ces temps difficiles.

Résumé en anglais

This paper reports on the continual effort of the Knowledge Building Community (KBC) connecting teachers within and across schools for knowledge creation and community building during the COVID-19 disruptions. During this crisis, schools around the world are challenged with the issues of implementing online learning. Three areas of misalignment were identified: disjoint in learning with home-school separation, piecemeal technologies to mimic physical teaching, and disconnect between teacher professional development and classroom practices and we discussed emerging realignment efforts for transformative learning. Through analyzing the three case examples of how teachers responded to COVID-19 challenges in inter-related areas of curriculum, pedagogy, technology and community, we identified several themes on emerging alignments conducive for transformative pedagogy and technology through community advancement. These themes include: innovating practice around the centrality of ideas; perceiving knowledge building as pervasive; transformative use of technology, and symmetrical advancement of knowledge. These case examples show that in these disruptive times, the teachers were more actively building new practices supported by community dynamics and systemic processes of the KBC.  Consequently, the interactions between stakeholders shifted from disjointed relations in different hierarchical levels to a networked community of people, ideas, and resources, and teachers continually advancing their knowledge-building practice in these challenging times.

Auteurs

Chew Lee, Teo, Institut national de l’éducation, Singapour

Seng Chee, Tan, Institut national de l’éducation, Singapour

Carol Chan, Université de Hong Kong, Chine

Liste des abréviations

AAM : apprentissage à la maison  

CoÉco : communauté d’élaboration de connaissances

CC : coélaboration de connaissances (CC)

KF : Knowledge Forum [forum de coélaboration de connaissances]

Traduction française et adaptation pour le carnet Hypothèses « Éducation, numérique et recherche »

Thérèse Laferrière (Université Laval), Elie Allouche (Ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports-DNE)

Références

Laferrière, T., & Cox, M. (2021). Editorial : Systemic Perspectives on New Alignments During COVID-19: Digital Challenges and Opportunities. Canadian Journal of Learning and Technology, 47(4), Article 4. https://doi.org/10.21432/cjlt28158

Teo, C. L., Tan, S. C., & Chan, C. (2021). Pedagogical Transformation and Teacher Learning for Knowledge Building : Turning COVID-19 Challenges into Opportunities. Canadian Journal of Learning and Technology, 47(4), Article 4. https://cjlt.ca/index.php/cjlt/article/view/28057

Présentation générale

Nous proposons ici la traduction française de (Teo et al., 2021) avec l’aimable autorisation de la Revue canadienne de l’apprentissage et de la technologie. Nous tenons à remercier chaleureusement la CLJT/RCAT @CJLTRCAT, les auteurs, Chew Lee, Teo, Seng Chee, Tan, Carol Chan ainsi que Thérèse Laferrière pour la traduction.

Le grand intérêt de cet article est qu’il rend compte de l’effort continu de professeurs pendant la crise sanitaire pour transformer leur pratiques et accompagner leurs élèves au plus près de leur réalité quotidienne dans le cadre d’une communauté d’élaboration de connaissances (CoÉco). [Sur le concept de coélaboration de connaissances voir notamment (Laferrière & Allaire, 2013).]

La période de crise est abordée comme une opportunité pour mettre en réflexion les pratiques pédagogiques et les faire évoluer avec les élèves et entre les équipes : “Plutôt que de traiter la perturbation comme une réponse négative et réactive à certains facteurs externes, la pratique de l’enseignement et de l’apprentissage peut être considérée comme intrinsèquement perturbatrice – le type de perturbation positive qui provient de l’imprévisibilité des questions, de la curiosité et des idées nouvelles des élèves.”

L’une des idées centrales de l’article repose sur le concept de désalignement (illustré et explicité par le tableau ci-dessous), trois désalignements étant constatés : “la disjonction de l’apprentissage de par les réalités maison-école distinctes, l’usage fragmenté de technologies pour imiter l’enseignement en salle de classe et la déconnexion du développement professionnel des enseignant·e·s des pratiques de classe.”

Les auteurs en arrivent à la conclusion suivante : “Plutôt que de remplacer la technologie ou d’imiter l’apprentissage en face à face, un réalignement et une transformation continus ont eu lieu dans la CoÉco. Les cas et les récits de la CoÉco des enseignants montrent comment ils ont navigué dans ces désalignements en mettant en lumière leurs capacités en développement. Leurs points de vue et leurs expériences révèlent les alignements émergents nécessaires pour soutenir une pédagogie et une technologie innovantes par le biais de l’approche communautaire retenue, cela afin de nous amener, par-delà du COVID-19, vers une nouvelle normalité pédagogique.”

Dans un contexte de déstabilisation collective, ce sont avant tout les finalités pédagogiques qui guident leurs choix :

– comprendre la complexité dans l’élaboration et la consolidation collectives des connaissances, rejoignant en cela ce qui constitue le cœur de la méthode scientifique ;

– produire les contenus non pas en fonction d’un déroulement préétabli mais en fonction des échanges et des questionnements réels des élèves ;

– contribuer ainsi à donner du sens aux apprentissages en articulant concepts, objectifs d’apprentissage et monde réel ;

– faire évoluer l’évaluation : ce qui est évalué est non pas la restitution mais la capacité et à organiser ses idées (la carte mentale pouvant être aussi utilisée en ce sens) ;

– accompagner leur développement professionnel en s’appuyant sur les interactions avec leurs élèves et les échanges entre pairs.

“En comblant le fossé entre ce qu’ils ont appris et ce qu’ils devaient mettre en pratique de manière soutenue et simultanée, les enseignants ont travaillé en tant que cobâtisseurs de connaissances (…).”

Document à télécharger

Transformation pédagogique et développement professionnel des enseignants en coélaboration de connaissances : transformer les défis du COVID-19 en opportunités (Teo et al., 2021) [Traduction française]

A consulter aussi

Allaire, S., & Laferrière, T. (2011). Communauté d’élaboration de connaissances en réseau pour le développement de la littératie de recherche chez des stagiaires en enseignement. In Favoriser la progression des stagiaires en enseignement. Presses de l’Université du Québec. http://affordance.uqac.ca/publications/ChapitreLitteratieStagiaires-Final.pdf

Allouche, E. (2019, décembre 12). Projet incubateur de l’académie de Clermont-Ferrand : Écoles Éloignées en Réseau (ÉER) [Billet]. Éducation, numérique et recherche. https://edunumrech.hypotheses.org/271

Boudokhane-Lima, F., Felio, C., Lheureux, F., & Kubiszewski, V. (2021). L’enseignement à distance durant la crise sanitaire de la Covid-19 : Le faire face des enseignants en période de confinement. Revue française des sciences de l’information et de la communication, 22, Article 22. https://doi.org/10.4000/rfsic.11109

Desrochers, M.-E., & Debeurme, G. (2017). Le forum de coélaboration de connaissances (FCC) : Une base de données à analyser. Corpus, 16, Article 16. https://doi.org/10.4000/corpus.2815

DNE-TN2. (2020, juillet 7). « Entre distance et présence : La formation à l’heure de l’hybridation » (revue Distance et Médiation des Savoirs) [Billet]. Éducation, numérique et recherche. https://edunumrech.hypotheses.org/1964

DNE-TN2. (2020, octobre 20). École, numérique et confinement : Quelle situation à l’international ? [Billet]. Éducation, numérique et recherche. https://edunumrech.hypotheses.org/2207

DNE-TN2. (2021, janvier 26). École, numérique et confinement : Situation à l’international et état la recherche en France (visuels bilingues) [Billet]. Éducation, numérique et recherche. https://edunumrech.hypotheses.org/2602

DNE-TN2. (2021, février 3). « Le numérique pour l’apprentissage collaboratif : Nouvelles interfaces, nouvelles interactions » (revue Médiations & médiatisations) [Billet]. Éducation, numérique et recherche. https://edunumrech.hypotheses.org/2638

DNE-TN2. (2021, septembre 22). Numérique, éducation et crise sanitaire (Revue canadienne de l’apprentissage et de la technologie) [Billet]. Éducation, numérique et recherche. https://edunumrech.hypotheses.org/3561

École en Réseau. (2018). Les principes de coélaboration de connaissance : Vers un nouveau regroupement. https://www.youtube.com/watch?v=kJx0Cf78Vog

Laferrière, T., & Allaire, S. (2013, mai 20). Synthèse d’idées et de travaux à propos de la coélaboration/création de connaissances et du Knowledge Forum. Adjectif.net. http://www.adjectif.net/spip/spip.php?article234

Tremblay, M., & Dion-Routhier, J. (2018). Coélaboration de connaissances sur les facteurs d’engagement à une communauté de pratique pour le DP (CoDP). McGill Journal of Education / Revue des sciences de l’éducation de McGill, 53(3). https://doi.org/10.7202/1058417ar

Source : (École en Réseau, 2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.