Littératie numérique et translittératie : définitions et veille bibliographique

Résumé

Résumé en français

Mise au point sur la littératie numérique : définitions et repères bibliographiques.

Résumé en anglais

Focus on digital literacy : definitions and bibliography.

Définitions               

Le concept de littératie dans l’œuvre de Jack Goody

« C’est le concept – ou l’hypothèse – de littératie, qui est au centre du travail de Goody : la littératie permet de décrire l’ensemble des pratiques et des représentations impliquées par la culture écrite, et elle recouvre aussi bien des objets matériels (supports d’inscription, lieux de stockage de l’écrit, etc.) que des objets immatériels (représentations de l’espace, du temps, organisation de la pensée). La littératie s’oppose à l’oralité, comme la culture écrite à la culture orale, et elle pose en quelque sorte les bornes du travail de Goody : dans quelle mesure peut-on dire qu’il existe une spécificité de la culture écrite, et à quoi peut-on reconnaître cette spécificité ? »

Source : Quet, M. (2007). Jack Goody, Pouvoirs et savoirs de l’écrit. Lectures. https://lectures.revues.org/429

Littératie médiatique

« Aptitude à comprendre et à utiliser l’information écrite dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d’étendre ses connaissances et ses capacités. »

Source : OCDE & Statistiques Canada. (2000). La littératie à l’ère de l’information : Rapport final de l’Enquête internationale sur la littératie des adultes. OECD. https://doi.org/10.1787/9789264281769-fr 

Littératie numérique

« La littératie numérique n’est pas une catégorie technique qui décrit un niveau fonctionnel minimal de compétences technologiques, mais plutôt une vaste capacité de participer à une société qui utilise la technologie des communications numériques dans les milieux de travail, au gouvernement, en éducation, dans les domaines culturels, dans les espaces civiques, dans les foyers et dans les loisirs » .

Source : Hoechsmann, M., & DeWaard, H. (2015). Définir la politique de littératie numérique et la pratique dans le paysage de l’éducation canadienne (p. 80). HabiloMédias. https://habilomedias.ca/sites/mediasmarts/files/publication-report/full/definir-litteratie-numerique.pdf 

Source : (Hoechsmann & DeWaard, 2015)
Source : (Fastrez, 2010a)

Translittératie

Définition 1

« Transliteracy is the ability to read, write and interact across a range of platforms, tools and media from signing and orality through handwriting, print, TV, radio and film, to digital social networks. »

« Habileté à lire, écrire et interagir par le biais d’une variété de plateformes, d’outils et de moyens de communication, de l’iconographie à l’oralité en passant par l’écriture manuscrite, l’édition, la télé, la radio et le cinéma, jusqu’aux réseaux sociaux. »

Sources :Thomas, S., Joseph, C., Laccetti, J., Mason, B., Perril, S., & Pullinger, K. (2007). Transliteracy : Crossing divides. First Monday, 12 (12). https://journals.uic.edu/ojs/index.php/fm/article/view/2060/1908 

Traduction : Guité, F. (2007). La translittératie. François Guité. http://www.francoisguite.com/2007/12/la-translitteratie/ 

Définition 2

« Ensemble des compétences caractérisant l’individu capable d’évoluer de façon critique et créative, autonome et socialisée dans l’environnement médiatique contemporain. »

Source : Fastrez, P. (2012). Translittératie et compétences médiatiques. 15. http://culturedel.info/grcdi/wp-content/uploads/2012/10/Seminaire-GRCDI_2012_texte-P.Fastrez.pdf 

Définition 3

« Ensemble des compétences d’interaction avec tous les moyens d’information et de communication. »

Source : Serres, A. (2012). Un exemple de translittératie : L’évaluation de l’information. https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_01114601 

Définition 4

« La translittératie dans les cultures de l’information peut ainsi se définir comme l’ensemble des pratiques sociales du « s’informer-communiquer », prises dans un continuum entre différents contextes et conditions de développement (familial, scolaire, sociétal) et sous diverses formes et supports, depuis les premiers apprentissages jusqu’aux pratiques les plus élaborées selon diverses modalités, incluant le scriptural, le visuel et le numérique (en présence et à distance). Le terme « translittératie » désigne donc l’ensemble des compétences d’interaction mises en œuvre par les usagers sur tous les moyens d’information et de communication disponibles : oral, textuel, iconique, numérique,… essentiellement dans des environnements et contextes numériques. »

Source : Delamotte, É., Liquète, V., & Frau-Meigs, D. (2014). La translittératie ou la convergence des cultures de l’information : Supports, contextes et modalités. Spirale: revue de recherches en éducation, 53, 145‑156. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00927529 et http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/92/75/29/PDF/Spirale_53_2013_ED_VL_DFM.pdf

Les trois domaines de la translittératie

La « translittératie » correspond à la convergence de trois domaines de compétences : éducation aux médias, informatique, information documentaire.

Source : Bousquet, A. (2015, juin 17). De l’EMI à la translittératie : Sortir de notre littératie ? Doc pour docs. https://www.docpourdocs.fr/spip.php?article563 

Littératie des données

Définition 1

« Ensemble de compétences et base de connaissances spécifiques, qui permettent aux individus de transformer les données en informations et en connaissances exploitables en leur permettant d’accéder, d’interpréter, d’évaluer de manière critique, de gérer et d’utiliser les données de manière éthique. »

Source : [Traduction] Koltay, T. (2017). Data literacy for researchers and data librarians. Journal of Librarianship and Information Science, 49(1), 3‑14. https://doi.org/10.1177/0961000615616450 cité par Koltay, T. (2019). Data literacy in academia : Basics and pedagogical views. Opus et Educatio, 6(4). https://doi.org/10.3311/ope.343

Définition 2

« La littératie des données (« data literacy ») est la capacité à collecter, gérer, évaluer et appliquer les données de manière critique. »

Source : Lehky Hagen, M., & Kuonen, D. (2020). Data Literacy. Data Literacy. https://fr.data-literacy.ch  

Document à télécharger

Littératie numérique – Définitions et veille bibliographique (v2.1 – au 05/05/21)

A consulter aussi

Littératie numérique et didactique des langues et des cultures. (2021). Lidil. Revue de linguistique et de didactique des langues, 63. https://journals.openedition.org/lidil/8568


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.