« Territoires Numériques Educatifs » : Appel flash

L’action « Territoires Numériques Educatifs », par un premier démonstrateur sur les départements de l’Aisne et du Val-d’Oise, vise à tester à grande échelle une mise en œuvre de la continuité pédagogique (en classe et à distance) grâce au numérique éducatif en agissant dès l’école primaire.

Validé en juin 2020, dans un contexte lié à la COVID-19 porteur de nombreux enseignements qui seront au cœur des Etats Généraux du Numérique pour l’éducation (3-5 novembre 2020), le dispositif comprend trois grands volets conduits simultanément dont l’enjeu est d’apprécier rapidement comment enrichir et moderniser les pratiques pédagogiques en s’adaptant aux nouvelles conditions de travail.

Le dispositif conjugue en effet trois approches et repose sur 8 mesures clés :

  1. Former tous les professeurs à l’hybridation de l’enseignement et des apprentissages ;
  2. former les parents volontaires aux enjeux du numérique éducatif ;
  3. mettre à disposition des professeurs un bouquet de services et de ressources en ligne via une plateforme ;
  4. assurer un socle minimal d’équipement numérique pour les écoles élémentaires (2 700 classes) ;
  5. équiper chaque classe (premier et second degrés) d’un kit d’enseignement hybride (15 000 classes) ;
  6. permettre l’équipement des élèves des classes élémentaires en état de fracture numérique sous forme de prêt (15 000 élèves) ;
  7. équiper les nouveaux professeurs du premier et du second degré (1 000 nouveaux professeurs) ;
  8. évaluer le dispositif, en en mesurant la pertinence et l’efficience.

Dans le calendrier resserré de l’année scolaire 2020-2021, avec plusieurs points d’étape, le dispositif doit engager une dynamique et éprouver une agilité de tous les acteurs engagés au service d’une continuité et d’une transformation pédagogique au profit de tous : les élèves dans leurs apprentissages, les parents dans l’accompagnement de la scolarité de leurs enfants, les enseignants dans leurs pratiques professionnelles, les cadres et les décideurs dans la conduite des politiques publiques du numérique éducatif. Il doit permettre  d’identifier l’ensemble des leviers et des difficultés pour imaginer un déploiement sur d’autres territoires en cas de nouvelles crises, de développer un scénario de réplicabilité, mais  aussi et surtout de générer des pratiques numériques régulières pour faciliter l’hybridation des pratiques pédagogiques et accompagner la transformation numérique du développement professionnel des enseignants.

L’appel à propositions porte sur l’évaluation des transformations des pratiques professionnelles sur les deux TNE de l’Aisne et du Val-d’Oise :

–        Les dynamiques engagées dans les pratiques pédagogiques des enseignants et de leurs élèves, dans les pratiques coopératives / collaboratives au sein de l’école ou entre les réseaux de professeurs.

–        La formation et son réinvestissement dans les mises en action individuelles et collectives (néo-titulaires, projets d’école en particulier).

–        Les relations avec les parents, le travail avec les familles pour les associer à la transformation numérique.

Il est demandé aux laboratoires de recherche une proposition d’enquête / d’étude (méthodologie, indicateurs, observables et livrables, demande de financement) qui sera à conduire entre les mois d’octobre 2020 et de juin 2021 – au moins pour une première phase – avec une initialisation très rapide.

Il est demandé de proposer des indicateurs et des observables ainsi que les moyens humains et financiers à mettre en œuvre pour répondre à la commande dans un calendrier où sont attendues au moins trois étapes :

–        T0 pour une image amont au dispositif sur l’état des lieux, des représentations.

–        T+4 pour quelques éléments clés sur les premiers effets du dispositif (adhésion des acteurs, pertinence / besoins, dynamiques engagées).

–        T+9 pour un premier bilan en fin d’année scolaire.

Une proposition de poursuite de l’analyse en année 2 peut-être également proposée.

Les propositions sont à retourner avant le 1er octobre 2020 à : alain.thillay@education.gouv.fr 

Format attendu 5 à 6 pages maximum :

–        Résumé de la proposition montrant la bonne compréhension de la commande

–        Périmètre de l’enquête / l’étude

–        Indicateurs et observables proposés

–        Méthodologie et moyens mobilisés

–        Calendrier des tâches et des livrables

–        Devis pour une année 1 (octobre 2020 à juillet 2021) + pour une année 2 en hypothèse de suivi et de nouvelle cohorte ou de nouveaux territoires (attention inclure les frais de gestion de votre université ou institution et indiquer le taux / devis global)

–        Contacts du responsable du projet Nom, qualités, mél et tél

A noter qu’une évaluation interne sera constituée par :

–        Des observables sur la transformation pédagogique proposés en inspection / visite de classe (autorités académiques) dans l’axe 3 du RETEX.

–        Un RETEX projet sur son pilotage, la mise en place des équipements, des ressources, des formations, de l’accompagnement de la parentalité numérique (CDC / DNE- Réseau-Canopé / GIP Trousse à projets), mais aussi sur la pertinence du dispositif, la satisfaction des utilisateurs vs les taux d’usage des éléments, et les conditions de sa réplicabilité  (axes 1 et 2).

–        La DEPP propose un suivi des résultats aux évaluations des élèves de CP des classes équipées (en septembre 2020 en amont du dispositif), en janvier 2021 et en septembre 2021 ; mais aussi une enquête sur les pratiques pédagogiques des enseignants en lien avec le numérique (novembre 2020 et avril-mai 2021 sur 1000 enseignants).

–        L’IGESR sera en charge d’une mission pour mesurer les effets du dispositif sur les enseignements et les apprentissages, sur la relation des parents et des familles avec l’école et sur l’adéquation du dispositif avec les impératifs de la résilience et de la continuité pédagogique en cas de crise sanitaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.