« Entre distance et présence : la formation à l’heure de l’hybridation » (revue Distance et Médiation des Savoirs)

Pour éclairer les débats, contributions et retours d’expériences qui ont lieu en académies et au niveau national dans le cadre des Etats généraux du numérique pour l’éducation, signalons la parution du numéro 30 de la revue Distance et Médiation des Savoirs, en accès ouvert, consacré au thème de l’hybridation : « Entre distance et présence : la formation à l’heure de l’hybridation« .

Présentation de la revue :

« Distances et Médiations des Savoirs a pour objet l’accès à la connaissance et ses évolutions, dans le cadre de la formation à distance (au sens large) et de la médiation des savoirs. À raison de quatre numéros par an, elle publie des articles en français ou en anglais comportant une approche réflexive, heuristique ou critique des problèmes liés aux innovations technologiques et organisationnelles de la formation à distance et hybride – et plus généralement, de la formation médiatisée par les technologies –  aux mutations des institutions et politiques dans les domaines concernés ainsi que des enjeux communicationnels, éducatifs, psychologiques, économiques, sociologiques, philosophiques et politiques des pratiques nouvelles d’enseignement et d’apprentissage médiatisé. Distances et médiations des savoirs est portée par l’équipe qui animait la revue Distances et savoirs de 2001 à 2011. »

Extrait de l’éditorial : « Au moment où nous finissions de rédiger notre appel à communications, nous étions loin de nous douter que nous clôturerions le numéro dans un contexte inédit du « tout à distance ». Contraints du jour au lendemain d’assurer la continuité pédagogique, nos collègues, nos étudiants, nos institutions ont fait preuve de créativité, d’adaptabilité et de souplesse. Nous le savons tous : si de nombreux outils préexistaient à la crise, la communauté universitaire n’a pas basculé sans heurts dans l’enseignement en ligne. Une des particularités de la conjoncture présente est que non seulement le monde universitaire a été touché, mais aussi l’ensemble des activités économiques et culturelles de la planète. « Distanciation » est devenu un mot-clé de la vie de tous les jours et du discours politique. La situation a tout autant permis de découvrir de nouveaux outils efficaces et pertinents qu’elle a démontré ses limites en termes organisationnels, matériels, techniques ou pédagogiques. Que restera-t-il de cette expérimentation contrainte ? De nouveaux usages, de nouvelles propositions émergeront certainement et participeront à ces évolutions des formations vers l’hybridation dont nous avons voulu rendre compte dans ce numéro. Ainsi, une actualité exceptionnelle a mis à l’ordre du jour la tendance que l’on évoquait dans l’appel à communications de DMS : « depuis le début des années 2000, des dispositifs articulant des phases de formation en présentiel et des phases de formation à distance soutenues par un environnement technologique se développent au sein des établissements d’enseignement supérieur. Ces dispositifs, qualifiés d’hybrides, présentent comme caractéristiques majeures […] l’articulation présence-distance et l’intégration des technologies pour soutenir le processus d’enseignement apprentissage » (Charlier, Deschryver et Peraya, 2006, p. 474)1. Convergence, complémentarité ou remplacement sont les termes qui caractérisent la problématique actuelle de l’émergence incontestable de l’impératif de distanciation sociale dans la formation comme dans la vie économique et culturelle. »

Parmi les articles proposés, citons notamment :

Aymeric Bouchereau et Ioan Roxin

Objets connectés : catalyseurs dans la médiation des savoirs scientifiques

Audrey Knauf et Julien Falgas

Les enjeux de l’hybridation pour l’apprentissage coactif

Daniel Burgos

L’apprentissage en ligne, une réelle avancée pour une éducation innovante Quelques perspectives de la recherche chinoise

Daniel Peraya et Claire Peltier

Ce que la pandémie fait à l’ingénierie pédagogique et ce que la rubrique peut en conter

Emmanuelle Villiot-Leclercq

L’ingénierie pédagogique au temps de la Covid-19

Pierre-André Caron

Ingénierie dispositive et enseignement à distance au temps de la COVID 19

Référence

Remond, É., Dumas, P., & Burgos, D. (2020). Entre distance et présence : La formation à l’heure de l’hybridation [Text]. Distances et médiations des savoirs; Centre national d’enseignement à distance. https://doi.org/10.4000/dms.4958


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.